Saviez-vous que si vous vivez en union de fait et que vous décédez sans testament, votre conjoint de fait n’a pas droit de recevoir une partie de votre succession en vertu de la Loi sur la dévolution des successions du Nouveau-Brunswick? Pour obtenir une partie de vos biens, votre conjoint de fait pourrait avoir à présenter une demande à la Cour et retenir les services d’un avocat afin de faire la preuve qu’il ou elle était une personne à charge qui dépendait financièrement sur vous, ou démontrer que la succession a été injustement enrichie en raison de sa contribution.

Si vous souhaitez faire un lègue à votre conjoint de fait lors de votre décès, il est donc important de faire un testament.